Le plein de vitamines mentales en hiver

Et vous, que faut-il à votre bonheur lorsque souffle la bise?

La saison froide est arrivée cette semaine et aujourd’hui, c’est Antoine de Latour qui s’invite sur les rives d’Ithaque pour nous parler du bonheur hivernal:

“Ce qu’il faut au bonheur, lorsque souffle la bise,
C’est une porte close, un livre, et dans un coin
Une lampe qui brûle, et qui tout bas me dise
Que, si l’ennui venait, la muse n’est pas loin.”

Et vous, que faut-il à votre bonheur lorsque souffle la bise?

Et vous, que faut-il à votre bonheur lorsque souffle la bise?
Quelles muses éloignent l’ennui et la morosité des jours froids et courts?

Pour moi le bonheur des mois d’hiver, ce sont mille vitamines mentales: la neige et respirer l’air glacé, le vin chaud, les Mont d’or, les petits pains d’épices alsaciens, le cinéma du samedi matin, la chaleur humaine, France Culture, mon plaid, les écharpes et les bonnets, les soleils frileux, le mimosa, les perce-neige de février, les matins gelés, les oranges aux clous de girofle, les clémentines de Corse, le givre… et profiter de chaque instant de lumière.

 

Voir aussi

Vitamines mentales d’hiver: profiter de la lumière
Vie pro, vie perso: comment passer un bon hiver
8 trucs pour garder le moral au creux de l’hiver
Blues hivernal et vitamines mentales: le principe du mimosa
Coaching des 4 saisons: l’hiver
Vitamines mentales: 100 bonheurs minuscules à collectionner

Aller plus loin

Vous voulez remettre du plaisir et de la joie dans votre vie professionnelle, parce que vous aspirez à avoir envie de vous lever le matin? Ithaque vous accompagne. Pour tous renseignements, contactez Sylvaine Pascual

Publicité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *