Reconversion professionnelle: 4 façons de profiter de l’été pour y réfléchir

 

La réflexion, c’est le sport de la matière grise et comme dans le sport, c’est la décontraction qui favorise la beauté (et l’efficacité) du geste. Alors pour ce qui concerne un projet de reconversion, l’été qui nous voit plus tranquille et détendus se prête avantageusement à un remue-méninge plus souple et plus délié. Voici 5 façons de profiter de l’été pour réfléchir tranquillement à votre projet. Y compris depuis le hamac dans le verger de Mémé Huguette;)

 

L’été, saison de la réflexion paisible

L’été est une saison plus favorable à la réflexion et à l’élaboration de projets qu’à l’action, pour tous ceux qui caressent langoureusement un désir de reconversion professionnelle, sans s’être vraiment penchés sur la question, ou pour ceux aussi qui aimeraient bien mais ont repoussé le moment de s’y mettre aux calendes grecques, étendus à présent sous le bleu azur des calanques grecques, l’esprit ouvert à toutes les odyssées, mais qui ne savent pas par ou commencer.

Pour tout un tas de raisons, les tripes en maillot de bain au bord de la piscine sont particulièrement ouvertes à la réflexion et nous avions déjà exploré des pistes possibles pour travailler une transition professionnelle en été:

Ce que je vous propose aujourd’hui, ce sont 4 pistes tout en douceur pour piquer une tête décontractée dans votre projet, laisser vos méninges gambader en liberté, histoire de vous rafraîchir les idées sur votre changement de métier.

Ces quatre pistes peuvent être explorées autant depuis vos pénates d’été que dans le grand ralentissement professionnel de juillet/août, cependant à vous de voir comment articuler celle que vous déciderez (peut-être) d’expérimenter confortablement, et ne les laissez pas envahir à outrance vos congés;)

transition de carrière: l'été se prête à une réflexion décontractée

 

1- Se mettre en veille

La désir de reconversion, dès lors qu’il ne cache pas des besoins de job crafting, va tôt ou tard déboucher sur des explorations qui permettront soit de faire émerger des pistes, soit d’en apprendre suffisamment sur un domaine, un secteur ou un métier pour pouvoir déterminer la pertinence et la faisabilité d’un projet.

Pour commencer à réfléchir à votre projet ou à votre envie d’ailleurs professionnels plus réjouissants, une option tout en douceur estivale consiste simplement à se mettre en veille:

 – Commencer à s’intéresser de près à un domaine ou un secteur particulier et l’explorer
 – Reconnecter avec les évolutions du regard sur la reconversion, lire des témoignages de reconversion, des parcours d’entrepreneurs qui réinventent tout un tas de métiers
 – Explorer les possibilités qui s’inventent chaque jour, à mesure de l’émergence de nouveaux métiers et de l’hybridation

L’été s’y prête parce que la veille peut se faire en mode tranquille, à votre rythme et sans vous mettre la rate au court-bouillon ou saboter vos vacances à vouloir “en profiter pour vous y mettre à fond”. La veille tranquille servira en particulier à ceux qui hésitent encore à se lancer dans l’élaboration d’un projet, parce que l’été nous avons plus de temps, parce qu’à l’automne, entre la rentrée et la Toussaint le temps file tellement vite qu’en moins de temps qu’il en faut pour le dire, nous voilà déjà embourbés dans les fêtes de fin d’année!

Quelques lectures pour commencer:

Reconversion professionnelle: nouveau regard ou troisième voie?
Chronique d’une reconversion annoncée
Chronique d’une reconversion annoncée : l’hybridation des métiers
Reconversion professionnelle: bénéfices et limites du slashing
Cyclo Pierrot: “Une reconversion se pense et se mène étape par étape”
Doute, réflexion, expérimentation, une triplette pour réussir sa reconversion!
Se donner “une autre chance”

Et pour lire des beaux témoignages de reconversion:
Les mains baladeuses
Les nouveaux audacieux

Reconversion: Libérer la pensée des injonctions

 

2- Sortir l’idée de son tiroir

Vous avez une idée (passion ou non) qui vous titille depuis longtemps ou depuis peu, qui aurait sans doute du sens à vos yeux, qui vous fait envie et un peu peur en même temps, que vous avez soigneusement rangée dans un carton au fond des réserves du Salon des refusés de votre carafe: a priori, vous la trouvez irréaliste, farfelue, complètement à côté de la plaque, ou bien vous craignez qu’il soit difficile d’en vivre, vous avez peur de vous tromper et de ne pas y trouver le plaisir imaginé? Profitez de l’été pour sortir l’idée de son tiroir pour la dépoussiérer et l’explorer, pour commencer à vous informer, à collecter des informations, à en vérifier la réalité d’une part, la pertinence et la faisabilité d’une autre. C’est aussi une période idéale pour rencontrer des professionnels: ceux qui ne sont pas en congés sont plus relax et plus disponibles.

Au pire, vous en aurez tiré tout un tas d’enseignements précieux, de pistes de job crafting, de raisons valables de renoncer sans regret. Au mieux, vous aurez sérieusement entamé l’élaboration d’un projet que vous pourrez mener quand vous déciderez que ce sera le moment;)

Sortir l’idée du tiroir
La réflexion n’est pas une prise de risque
10 bonnes raisons d’explorer votre désir de reconversion professionnelle
L’enquête métier

 

3- Construire un état d’esprit et un environnement favorables

Devenir l’Ulysse de son Odyssée, c’est armer son navire pour qu’il ne soit pas qu’une galère et se forger un état d’esprit qui va permettre d’avancer, parfois contre vents et marées, parfois vent debout, parfois dans le calme plat. Naviguer peut-être en esprit curieux à la Cavafy , peut-être avec détermination et force de caractère comme chez Tennyson. Et probablement toujours comme un poème héroïque de soi-même, non pas parce qu’on se transforme en héros mais parce que quoi qu’il arrive, de découvertes en péripéties, ce sera un épopée.

Et l’été, repos avant l’aventure, avant l’envolée lyrique est un bon moment pour réfléchir tranquillement à ces deux dimensions essentielles d’un parcours par nature long qui, à défaut d’être garanti sans accroc, sera plus fluide et plus souple si elles ont été pensées en fonction de vous, de vos besoins, de votre nature et de votre singularité:

Comment bien aborder sa reconversion professionnelle

comment aborder sa reconversion professionnelle

 

4- Rêvasser

La torpeur estivale  et le ralentissement général permettent de s’autoriser plus facilement la glandouille décomplexée, le temps négligemment non rentabilisé pendant lequel votre cerveau peut s’occuper tout décontracté à traiter ce qui l’intéresse vraiment. D’autre part, l’été, c’est plus facile de se retrouver tranquille à rêvasser que le samedi après-midi, l’hiver au milieu du salon, quand junior et mini-vous se disputent la console de jeu. Et ça tombe bien, car rêvasser peut être tuile à votre projet de plusieurs manières:

4 façons de mettre la rêverie au service d’une reconversion professionnelle

rêvasser à des vertus insoupçonnées qui méritent d'être redécouvertes

 

Aller plus loin

Vous voulez réfléchir en mode décontracté à votre reconversion professionnelle, parce que c’est l’été et que vous avez envie de vous y plonger? Ithaque, 1er influenceur français sur la reconversion, vous accompagne. Pour tous renseignements, contactez Sylvaine Pascual.

 

Publicité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *