Wifi neuronal et compétences relationnelles

Sylvaine Pascual – Publié dans Bien-être et estime de soi / Compétences relationnelles

 

 

Parmi les mécanismes embarqués de notre merveilleux cerveau, les compères neurones miroirs et neurones moteurs sont une association méconnue de bienfaiteurs: garants de la relation et de la communication.     

 

 

 

les neurones miroirs permettent des compétences relationnelles telles que l'empathie Wifi neuronal et relations

 

Les neurones miroirs, découverte de 1996, qualifiée à juste titre de “monumentale mais ignorée” par Bernard Dugué sur Agoravox, sont à l’origine de la construction de nos systèmes nerveux et de nos comportements sociaux en copiant ceux des gens qui se sont occupés de nous.

 

Cette passionnante émission de Radio Canada simplifie pour nous le mécanisme neurones miroirs/neurones moteurs, générateur de l’empathie indispensable à l’apprentissage, à la relation et à la communication.

 

 

Notre cerveau est par nature “neuro-social”, il est fait pour entrer en résonance avec celui des autres, ce que Daniel Goleman, qui en a profité pour délaisser l’intelligence émotionnelle au profit de l’intelligence relationnelle appelle le “wifi neuronal”.

 

 

 

Empathie et apprentissage

 

Ce wifi nous permet d’avoir de l’empathie, de nous mettre à la place de l’autre, de nous émouvoir de ce qui émeut l’autre. Le cerveau reproduit ce qu’il voit, comme une sorte de réplicateur sorti tout droit de Star Trek et implanté dans nos neurones, qui va jusqu’à imiter  la réaction obervée chez l’autre à deux niveaux:

  • L’activation du système musculaire qui reproduit, très faiblement et à notre insu, les réactions associées à l’émotion que nous observons chez l’autre.
  • L’activation des réactions émotionnelles dans le système limbique.

 

Ce système de simulation interne faciliterait l’apprentissage, car nous apprenons en grande partie en observant les autres faire et en observant les comportements et émotions de ces mêmes autres. Ce qui signifie que nous pouvons développer nos propres compétences relationnelles en observant les autres, nous aurons l’occasion d’y revenir très prochainement.

 

 

Contagion comportementale et bien-être collectif

 

Ce fonctionnement mimétique expliquerait aussi la contagion comportementale: le bâillement, mais aussi le rire qui se répand comme une traînée de poudre et est la contagion la plus rapide, ou  encore le sourire qui est l’expression déchiffrée le plus vite par le cerveau, car nos neurones préfèrent des visages heureux, qui leur renvoient une empathie positive bienfaisante.

 

D’autre part, selon cet article publié sur cles.com

“On réussit ainsi à montrer que les relations harmonieuses – entre conjoints, ou entre enseignants et élèves, ou entre soignés et soignants – mettent tous les « chronomètres neuronaux » des protagonistes en phase, ce qui se solde pour eux par un meilleur métabolisme, un bien-être accru, bref, un bonheur supérieur.”

 

Nous avons donc tout à gagner à développer les compétences relationnelles qui génèrent des expériences positives dont l’effet miroir est bénéfique pour tous les protagonistes, car nous avons besoin d’eux autant qu’ils ont besoin de nous. C’est un moyen d’agir sur notre environnement immédiat et de contribuer à leur rendre plus nourrissant sur le plan social et probablement affectif, ainsi que de combler des besoins d’appartenance et de reconnaissance.

 

 

 

 

Aller plus loin

Vos neurones sont des miroirs, c’est pour ça que vous pouvez communiquer

 

Compétences relationnelles: entraide et coopération

Compétences relationnelles: faire preuve d’empathie

Morale primate et relations humaines: faisons les singes!

Quand les attitudes négatives sont des compliments déguisés

La lecture émotionnelle au service des relations

Vie professionnelle: des attitudes à réhabiliter

Bien-être, relations: les instants de convivialité

Compétences relationnelles: politesse et amabilité

Compétence relationnelle: l’affirmation de soi

Dire les jolies choses que l’on ressent
Un petit compliment, pour la route?
Réhabiliter la gentillesse

 

 

 

 

 


Aller plus loin

 

Vous construire et entretenir des relations à vous-même et aux autres satisfaisantes, saines et nourrissantes? Pensez au coaching. Pour tous renseignements, contactez Sylvaine Pascual au 01 39 54 77 32.

 

Publicité

3 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *