Matinale RH Rupture(21 – Collaboration et performance avec le Solution-Focus

Expérimenter des interactions Solution-Focus pour créer engagement et motivation

 

Où j’ai le grand plaisir de vous convier à une Matinale destinée aux RH organisée par mes camarades Laurent Sarrazin et Géry Derbier de Rupture(21. Et de les interviewer sur le programme de cette matinée et le management axé Solution-Focus, source de l’engagement, qu’ils vous proposent d’expérimenter.

Expérimenter des interactions Solution-Focus pour créer engagement et motivation

 

Une matinale pour les RH désireux de faire respirer leurs neurones managériaux 😉

Vous êtes RH et vous avez envie de prolonger les effets de l’été en emmenant vos neurones respirer, par exemple en allant explorer des horizons managériaux, plus larges, plus réjouissants et qui donnent envie d’expérimenter ? Alors je suis ravie de vous proposer de me rejoindre à cette matinale RH organisée par Laurent Sarrazin et Géry Derbier, de Rupture(21, cabinet de coaching d’organisations agiles, qui s’appuie sur « Rupture Douce » : une approche unique de transformation, centrée sur l’humain, les conversations appréciatives, et les dynamiques orientées solution.

Cette matinée est un bol d’air destiné aux RH conscients des mutations (digitales, humaines, organisationnelles etc.) en cours, conscients de la nécessité de manager autrement et qui se voient en Révélateurs d’Humanité plutôt qu’en administrateurs de « capital humain ». Bien loin des discours corporate et parfois  un poil ampoulés des consultants, ou des querelles sémantiques liées au management, Rupture(21 vous propose de découvrir des éléments de Solution-Focus version Rupture Douce, leurs utilisations possibles et leurs bénéfices par l’expérimentation concrète « de manière complètement ludique et expérientielle », pour reprendre les termes de Laurent Sarrazin.

Matinale RH: collaborer et manager avec le solution focus

 

Le Solution-Focus n’est pas nouveau en soi. Ce qui fait toute l’efficacité et le charme de Rupture(21 et l’intérêt de cette Matinale, c’est l’état d’esprit dans lequel il est pratiqué : agile, ludique et décontracté.

Tous deux tombés dans l’agilité dès ses débuts : Laurent Sarrazin et Géry Derbier concilient une réflexion profonde autour de leurs pratiques (agiles, mais sans recettes agiles clé-en-main) à un humour décalé et des techniques multiples associées au Solution-Focus. De quoi dénouer les nœuds des résistances qui empêchent d’aller vers la situation désirée : facilitation graphique, métaphores décontractées, facilitation ludinnovante. Tout ça dans le but de créer des terrains favorables à l’engagement, à la créativité et à la collaboration, au changement, avec envie et énergie, dans le plaisir et la bonne humeur.

Une matinale pour les RH désireux de s'aérer le neurone managérial

Vous pensez bien que ça me parle et que j’espère vous y croiser et d’expérimenter avec vous !

laurent sarrazinChers lecteurs, vous connaissez déjà Laurent Sarrazin, Co-fondateur de Rupture(21  & Coach d’organisation, agitateur de grenouilles agiles qui a édité la collection Rupture douce, à laquelle j’ai collaboré et avec qui j’ai eu l’occasion de faire quelques conférences .

 

Gery DerbierJe suis ravie de vous présenter Géry Derbier, Senior coach, lui aussi co-auteur de Rupture douce, speaker à la toute première conférence agile mondiale à Salt Lake City en 2003 et contributeur fréquent aux conférences Agiles.

Pour en savoir plus sur eux, c’est par ici et par

Ils se sont prêtés au jeu de l’entretien pour nous en dire un peu plus sur le Solution-Focus version Rupture(21.

 

Entretien avec Laurent Sarrazin et Géry Derbier

Parlez-nous de Rupture 21

Laurent Sarrazin : Rupture(21 est un cabinet de coaching d’organisations agiles, où nous sommes résolument orientés solution (par-delà la Manche, ils disent « Solution-Focus ». Nous prenons plaisir à sortir du cadre phagocyté par les démarches déficitaires (ce qui ne va pas, ce qui manque, ce qui bloque, Oui mais, Pourquoi ? etc …). La rupture que nous proposons est douce dans le sens qu’elle à l’élégante propriété de dissoudre les résistances, car nous amenons les individus à se focaliser sur des petites choses de la vie que nous avons oubliées, et pourtant  véritables moteurs de nos organismes vivants : leurs forces, en toute authenticité !

 

Pourquoi cette matinale destinée aux RH ?

Géry Derbier : Notre façon de procéder a fait  mouche auprès des premiers RH que nous avons eu l’opportunité de croiser. Dans cette matinale, nous avons donc envie d’en inviter davantage à découvrir, par l’expérience, les ingrédients essentiels du Solution-Focus . Peu de concepts, beaucoup d’ateliers … et surtout des échanges pour co-élaborer un transfert pragmatique in-situ.  Très rapidement, les participants sauront s’immerger dans  « La culture Orientée Solution », avec la garantie de percevoir une approche en contraste de nos tendances à regarder le verre à moitié vide. Ils apprendront à construire sur les forces pour établir une route directe vers le futur désiré, en développant des capacités à :

  • Focaliser l’attention sur ce qui est souhaité plutôt que sur ce qui ne marche pas
  • Engager l’avancée par des ‘petits pas’ observables plutôt que des étapes abstraites
  • Façonner des plans de résultats attractifs plutôt que des plans d’actions
  • Stimuler les individus en les invitant à explorer le « comment » plutôt que le « pourquoi »

 

En quoi le solution-focus peut leur être utile ?

Laurent Sarrazin : « Certains ont déjà vu les facultés bienfaitrices du Solution-Focus par exemple en réunion, ce truc qui dévore les agendas. Ils ont vu le regain d’envie, d’énergie et surtout plus de résultats en beaucoup moins de temps. Bref : de l’efficience. Et dans tous les domaines ! Les RH avec qui nous avons travaillé ou échangé ont particulièrement apprécié les sujets suivants :

  • Rafraîchir complètement la gestion de la performance, en reconnectant managers et collaborateurs dans cette dynamique appréciative continue, plutôt que des entretiens annuels devenus toxiques pour tous.
  • Accompagner la mutation des métiers, Il est acquis que l’ère du digital fait disparaitre / muter / naître de nouveaux métiers. Parlons donc de darwinisme des métiers, cessons de faire l’autruche (sachant que lorsqu’elle planque sa tête dans le sable, quelle est sa partie la plus exposée ?;), acceptons –le, et bougeons nous pour être proactifs et adaptatifs face à demain.
  • Faciliter l’évolution délicate de la posture managériale, pur aider les managers à diriger (donner une direction) tout en libérant les capacités de leurs collaborateurs, une véritable danse, équilibrée et enrichissante pour toutes les parties prenantes.
  • Donner de l’envie, de l’énergie rapidement. Le Solution-Focus libère du temps pour les managers… afin de s’occuper concrètement d’eux-mêmes et de leurs collaborateurs. Ils voient déjà le début de chantiers concrets pour amorcer l’abaissement du barycentre décisionnel qui est tant demandé. Pardon, je me laisse aller avec de grands mots : responsabiliser, déléguer, autonomiser. Certains parlent même de management 3.0😉

 

Du temps libéré pour les managers… une sorte de fast-management au service d’un slow-management ?

Géry Derbier « Ou prendre le temps d’aller vite ! J’ai une anecdote à ce propos : un manager que j’ai formé a changé d’entreprise. Il a été recruté pour relever un « challenge ». Trois mois après son arrivée il me confiait avoir déjà du temps pour lui et pour ses équipes, pour conduire les projets par la co-élaboration d’un futur partagé, inspirant et engageant ; » Du leadership 21: agile, collaboratif, associatif, source de motivation intrinsèque!

leadership 21

Qu’est-ce qui différencie cette approche ?

Géry Derbier : Nous traçons avec notre client (manager, équipe ou organisation) une route directe vers le futur qu’il a envie de vivre, sans passer par les traditionnelles cases ‘problèmes’, ‘freins’, ‘irritants’. C’est une différence fondamentale ici avec toutes les autres approches dites appréciatives : l’absence de toute forme d’évaluation préalable, de phase d’analyse.

 

Vous évitez donc les interminables phases de diagnostic ?

Géry Derbier : Cela parait surprenant et ça l’est. On pourra bien sûr explorer le passé et le présent mais différemment, notamment en repérant ce qui marche déjà et en l’amplifiant. Nous aimons utiliser l’image du chauffeur de taxi : vous vous attendez à ce qu’il vous demande où vous voulez aller plutôt que là où vous ne voulez pas aller ou d’où vous venez. Et surtout, vous attendez à ce qu’il vous y mène directement.  Nous commençons donc par prendre une route directe en aidant un client à clarifier sa destination, à la décrire comme dans un reportage.

C’est ce qui donne le caractère bref de cette approche. Dans le cadre des entretiens annuels par exemple, imaginez le temps et l’énergie gagnée !

 

Qu’est-ce qu’on gagne à passer en mode Solution-Focus version Rupture douce ?

On rumine ce qu’on veut au lieu de ce dont on ne veut plus !
Christophe André, rappelle régulièrement qu’on « a aussi le droit de ruminer le bonheur !”. Dans les ateliers que nous animons, il est fréquent que les participants se sentent hamsters dans leur roue et énumèrent ce qu’ils ne veulent pas ou plus. Nous leur donnons un coup de pouce pour stopper cette spirale et aller plus vite et directement à la cible, au futur envisagé Au passage, petit rappel : “envisager = donner un visage”. Essayez de décider d’une destination de vacances, d’un lieu d’événement ou du menu d’un dîner en parlant de ce dont vous ne voulez pas 😉

 

Quel coup de pouce ?

Nous pouvons par exemple avoir recours à des métaphores. Il arrive souvent que nos clients pataugent dans le paradoxe bien connu “je veux du concret” tout en planant d’abstraction en abstraction. Pour les aider avec un petit coup de coude taquin, nous faisons appel à une pratique sportive dans le but de leur faire décrire précisément là où ils veulent aller : arrêter de fixer la ligne d’arrivée et dire des blablablabla ! Imaginer plutôt que c’est fait qu’ils sont derrière la ligne d’arrivée.penser résultats

Comme la réponse n’est pas toujours simple, par manque d’habitude, nous pouvons avoir recours à la Solution-Sherlock ou comment faire décrire au détective à l’intérieur de nous non pas une scène de crime, mais une scène… de résultat. Ou encore le Merci Molière : invitation à un retour au collège, en classe de Français et comment nous nous y prenions pour décrire une scène de théâtre: nous leur proposons de revisiter leurs antisèches de l’époque !

 

Et une fois cette vision clarifiée, cela se traduit comment, concrètement ?

On entre alors dans une dynamique de mouvement contenu, en toute sérénité. Lorsqu’une personne, une équipe ou une organisation a développé une visualisation solide de sa destination et de ses premiers pas, en terme de résultats observables, les actions viendront naturellement, par la traction du futur préféré. Voilà pourquoi le plan de résultats (plutôt que le plan d’actions) est un de nos ingrédients essentiels.

 

Le mot de la fin :
“Osez un futur en Rupture Douce,
Bienveillez vos collaborateurs,
Nourrissez des interactions orientées solutions,
Installez un leadership contemporain.”

 

Rendez-vous donc à cette Matinale RH le 27 septembre, j’espère avoir le plaisir de vous y voir et/ou de vous y rencontrer !

Renseignements et inscription : Rupture21 Matinale-RH

 

 

Publicité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *